mots cls ref

Les Terroirs

Château Saint Martin de la Garrigue
 
Château Saint Martin de la Garrigue

Château Saint Martin de la Garrigue

Cuvée : Grès de Montpellier

Type : Rouge

Apellation : Coteaux du Languedoc


Cépages :

Mourvèdre vieilles vignes 52%, Syrah 27%, Grenache noir 21%

Viticulture :

Agriculture raisonnée certifiée "Terra Vitis"

Vinification :

Syrah vinifiée en macération en grains entiers, Mourvèdre et Grenache en égrappé. Les jus sont
sélectionnés dès la fin des fermentations, assemblés puis mis à l’état « bourrut » en ½ Muid de 1 et 2 vins pour un élevage de 16 mois.Légère filtration.

Description :

- Olfactif : Nez puissant avec des notes de pruneau confit, café, amandes grillées, caramel
- Gustatif : Longueur et puissance, velouté des tanins, richesse et complexité des arômes de
réglisse, d’écorce d’orange, de truffe, d’épices…

Conservation :

8 à 10 ans

Alliance gastronomique :

Sur viandes rouges en sauce, gibier, fromage fort. Cuisine traditionnelle et familiale de type méditerranéenne.

Température de service :

Servir tempéré de 16 à 18°. Aérer en ouvrant à l’avance ou bien mettre en carafe

Citations :

Parker: 90/100


Guiche Hachette 2016: "Coup de Coeur": valeur sure de l'appelation, ce domaine signe une cuvée 2012 enthousiasmante, expressive et harmonieuse, qui fait la part belle au mourvèdre. Le nez se révèle complexe et farouchement méridional: liqueur de mure, confiture de cassis, cerise confite, café, touche de garrigue et d'olive noire. Batie sur des tanins veloutés, la bouche se montre suave et friande tout en offrant beaucoup de volume; en belle cohérence avec l'olfaction, on y retrouve la confiture de cassis et de cerise, le cacao et le caramel, avant une longue finale melant le poivre et le grillé. Un vin à la fois intense et élégant, qui évolue sans le moindre faux pas (2018-2023).


Bettane&Desseauve 2016: joli jus qui met en avant des aromes de réglisse forte, de sucs de viande, l'évolution vers la truffe ne saurait tarder.


Guide Hachette 2015 : intense et noir, ce 2011 libère un nez riche et balsamique melé de truffe et de poivre. S'ensuit une bouche veloutée par la grande maturité du mourvèdre et de la syrah. Une pointe de grenache apporte un surcroit de douceur et de rondeur à ce vin bien mis en valeur par un élevage en fut ajusté. De bonne garde, assurément.


La Revue du Vin de France (juin 2014 concernant le Millésime 2013): Grande réussite: un fruité velouté, richement nuançé, qui s'exprime avec plénitude et tonicité, bien mis en avant par une vinification respectueuse du raisin.


Concours Général Agricole de Paris 2014: Médaille d'Or pour le Millésime 2011.


Bettane&Desseauve: Millésime 2010 (15,5/20): joli jus qui met en avant des aromes de réglisse forte, de sucs de viande, l'évolution vers la truffe ne saurait tarder".


Gilbert&Gaillard: Millésime 2010 (Club 90+ - 91/100): "robe profonde. Nez complet, entre fruits à noyau, tapenade, poivre, garrigue. Bouche à son apogée, qui séduit par sa puissance, sa chaleur, son équilibre. On retrouve tous les parfums olfactifs. Ambiance méditérranéenne à tous les étages."


Bettane&Desseauve: "Millésime 2009 (16/20): le boisé couvre légèrement cette matière raçée, notre saline, superbe de fruit. Les tanins sont particulièrement élégants."


Guide Hubert : "Millésime 2007, la bouche est souple, lissée avec un fruité bien marié aux épices boisées (****)"

Guide des vins des sommeliers : "millésime 1998, un vin fin et bien équilibré avec des saveurs de terroir et une belle expression du fruit (15/20)"

Phaneuf 2008 : "millésime 2005, excellent vin dense, beaucoup de relief en bouche et dont la vivacté accentue les parfums de fruits noirs. Forte personnalité, impeccable comme toujours. (****)"

Guide Parker des vins de France : "millésime 1998, libère un nez élégant aux notes de cèdre et d’épices. Très corsé et structuré, il développe par paliers, de fabuleux arômes de cerise, de mûre, de menthe et de cassis. Ce vin superbement doté est essentiellement issu de mourvèdre (88-90/100)"

La revue du vin de France : "Le Château Saint Martin de la Garrigue bénéficie d’un terroir de prédilection pour le mourvèdre, dont les atouts rejaillissent dans la grande cuvée où il est largement utilisé. Une verticale de 1998 à 2003 a mis en valeur la constance d’un style fougueux, cependant que les derniers millésimes gagnent en harmonie et en finition."